Faut-il appliquer son masque capillaire sur cheveux secs ou humides ?

Nous avons l’habitude d’utiliser un masque capillaire après un shampoing et après-shampoing. Nous pensons à juste titre que le masque aura plus d’effet sur des cheveux humides.

Et pourtant, utiliser un masque sur cheveux secs présente aussi certains bienfaits ! Comment alors s’y retrouver parmi tous les conseils et avis que nous trouvons sur la toile ? Faut-il changer notre routine capillaire ? 

C’est pourquoi nous vous dévoilons ici comment appliquer un masque capillaire. Quelles techniques devons-nous utiliser pour prendre soin de notre crinière ? Quel masque choisir en fonction de la nature de nos cheveux ?

Masque sur cheveux secs ou cheveux humides : quelle technique choisir ?

Il est d’usage d’utiliser un masque capillaire sur cheveux humides après notre shampoing. D’autant que les coiffeurs préconisent généralement cette technique d’application.

En effet, le masque est réputé pour mieux pénétrer la fibre capillaire des cheveux quand ces derniers sont mouillés. Les masques enrobent les cuticules des cheveux afin de lisser les écailles. Ainsi ils hydratent et nourrissent en profondeur notre chevelure. 

Mais encore faut-il que le soin adhère aux cheveux ! Aussi, pour comprendre comment ça fonctionne, un petit cours de chimie s’impose. Vous rappelez-vous de l’attraction des pôles ? Nos cheveux ont une charge négative, augmentée par l’effet du shampoing, et le masque une charge positive. C’est ce que les professionnels appellent l’effet d’absorption. C’est donc grâce à ce procédé que le soin adhère à la fibre capillaire.

Pourtant, appliquer un masque sur des cheveux secs est conseillé surtout lorsqu’ils sont abimés, frisés ou encore crépus. La raison est simple, un masque sur cheveux secs permet de les nourrir en profondeur. Le temps de pause est en effet plus long que le masque express sous la douche.

Toutefois pour profiter au maximum des bienfaits d’un masque, il faut qu’il soit appliqué dans les règles de l’art !

Comment appliquer un masque capillaire ?

Réaliser un masque capillaire sur cheveux secs ou humides demande de respecter quelques étapes afin d’en optimiser les bénéfices. 

Appliquer un masque sur cheveux secs 

Avant votre shampoing, il convient d’appliquer le masque sur la longueur et les pointes en évitant les racines. Vous risquez en effet de graisser le cuir chevelu, et ce n’est certainement pas l’effet souhaité ! 

Ensuite, laissez poser le soin une vingtaine de minutes minimum. Vous pouvez, afin d’accentuer l’effet du masque, enrouler vos cheveux dans une serviette chaude.

Une fois le temps de pose écoulé, lavez vos cheveux en utilisant un shampoing doux sans sulfate et un après-shampoing si besoin. Ce type de masque peut être réalisé une fois par semaine. 

Si vous avez besoin d’hydrater vos cheveux en profondeur, vous pouvez laisser poser un masque toute la nuit. Mais dans ce cas, le mieux est de réaliser un bain d’huile en utilisant de l’huile d’olive, d’argan ou encore d’amande douce.

Appliquer un masque sur cheveux humides

Après votre shampoing et éventuellement l’après-shampoing, rincez vos cheveux abondamment afin de bien les rincer. D’ailleurs, pour savoir si tous les résidus de shampoing ont disparu, il faut pouvoir sentir la fibre capillaire crisser sous vos doigts !

Ensuite, le masque doit être appliqué sur cheveux parfaitement essorés. En effet, il sera plus efficace sur cheveux humides et non pas mouillés. La raison ? S’il reste trop d’eau, le produit va se diluer et donc son action sera limitée. 

Répartissez le masque mèche à mèche de manière uniforme sur les longueurs et les pointes. Évitez le cuir chevelu, sauf s’il s’agit d’un masque assainissant. En effet, trop de produits sur les racines risquent d’alourdir les cheveux par la suite.

Comme pour le masque sur cheveux secs, vous pouvez laisser poser 20 minutes et couvrir vos cheveux d’une serviette chaude afin d’optimiser les effets. Vous n’avez plus qu’à les rincer soigneusement à l’eau tiède.

Les masques capillaires sont à utiliser au moins une fois par semaine. Mais pour les cheveux très secs, frisés ou crépus ayant besoin d’une hydratation en profondeur, l’utilisation avant ou après chaque shampoing s’avère nécessaire. 

Cependant, pour en tirer tous les bénéfices, il convient de choisir le masque adapté à sa nature de cheveux.

Quels masques choisir pour la santé de nos cheveux ?

Naturel ou prêt à l’emploi, vous avez l’embarras du choix pour trouver un masque qui correspond à la nature de vos cheveux :

  • Cheveux secs, abimés ou cassants : optez pour un masque réparateur riche en huiles ou beurres végétaux. L’huile de coco et l’huile d’argan nourrissent et réparent en profondeur vos cheveux. Et en prime, il donne à votre crinière un effet lissé ;
  • Cheveux gras : choisissez un masque assainissant à base d’argile verte. Il absorbe l’excès de sébum sans agresser le cuir chevelu ;
  • Cheveux colorés : nous le savons, les colorations peuvent agresser les cheveux. Ainsi, un masque pour cheveux colorés est nourrissant et protège l’éclat de votre couleur grâce à des actifs tels que le silicone ou des extraits végétaux ;
  • Cheveux bouclés : un masque hydratant et gainant riche en huile végétale (huile d’amande ou huile d’argan) est idéal. Il nourrit vos cheveux sans les alourdir. En effet, les cheveux bouclés, crépus ou frisés ont besoin d’hydratation pour que les boucles soient bien définies et retrouvent souplesse et élasticité ;
  • Cheveux normaux : privilégiez un masque tonifiant à base de thé vert ou d’huile d’argan qui renforcent la fibre capillaire.

Et si vous n’arrivez pas à faire votre choix parmi tous ces produits, vous pouvez toujours opter pour un masque à l’aloe vera ! En effet, l’aloe vera regorge de bienfaits et satisfera vos cheveux, quelle que soit leur nature !