Après-shampoing ou masque : quelles différences ?

L’après-shampoing et le masque capillaire sont deux soins extrêmement importants pour les cheveux qui présentent plusieurs différences, notamment en ce qui concerne leur utilité, leur fréquence et leur durée d’application.

Après-shampoing et masque pour cheveux : les 5 différences

Différence #1 : l’utilité

Utilité d’un après-shampoing

L’après-shampoing a pour rôle principal d’adoucir et d’assouplir les cheveux. Cela permet de faciliter leur démêlage au peigne et la réalisation des coiffures. Il a également une action hydratante et réparatrice sur la fibre capillaire. Son utilisation apporte aux cheveux de l’éclat après le lavage et permet d’éviter l’apparition de frisottis. L’après-shampoing participe aussi à la prise de volume des cheveux.

Utilité d’un masque capillaire

Un masque capillaire représente un soin plus avancé et plus profond pour les cheveux. Selon les ingrédients qui le composent, il peut :

  • nourrir en profondeur ;
  • hydrater ;
  • fortifier ;
  • donner de la brillance ;
  • réparer les cheveux abîmés ;
  • renforcer le cuir chevelu.

C’est un traitement qui va favoriser la pousse des cheveux et lutter contre les pertes de cheveux. Il assure aussi une bonne circulation du sang au niveau du cuir chevelu et protège votre chevelure contre les agressions extérieures.

Différence #2 : la durée d’application

Durée d’application d’un après-shampoing

Les effets de l’après-shampoing sont presque instantanés. Il n’a donc pas besoin d’un long temps de pose pour agir. L’application se fait sur toute la chevelure et de façon simultanée. Il faut surtout insister sur les longueurs et sur les pointes afin d’éliminer efficacement tous les nœuds. Ensuite, il peut rester posé en moyenne 1 à 5 minutes (si vos cheveux sont vraiment denses) avant d’être rincé.

Durée d’application d’un masque capillaire

Le masque capillaire, quant à lui, a besoin de plus temps pour bien pénétrer la fibre du cheveu et déployer tous ses actifs dans les cheveux. Pour le poser, il faut procéder section par section, afin que le produit soit équitablement réparti sur toute la chevelure. Pour la durée, le minimum requis est de 15 minutes. Toutefois, vous pourrez rallonger ce laps de temps en fonction du volume de vos cheveux, de votre disponibilité ou de la capacité de votre chevelure à assimiler les soins.

Différence #3 : la fréquence d’application

Fréquence d’application d’un après-shampoing

Au regard du rôle qu’il joue, l’après-shampoing doit être utilisé à chaque lavage. Son utilisation est donc étroitement liée à la fréquence à laquelle vous faites vos shampoings. Il n’est donc pas gênant que vous l’appliquiez au quotidien. Dans tous les cas, sa composition reste très légère et ne risque pas d’abîmer les cheveux.

Fréquence d’application d’un masque capillaire

L’application des masques doit être espacée pour ne pas surcharger et fragiliser les cheveux. Ceci est dû au fait que les masques capillaires sont plus concentrés en actifs et sont donc plus forts. Il est généralement conseillé d’en faire un toutes les semaines (ou éventuellement deux en fonction de la saison), comme par exemple en été lorsque les cheveux ont tendance à s’abîmer plus facilement.

Différence #4 : l’endroit d’application

Endroit d’application d’un après-shampoing

L’après-shampoing s’applique de la moitié des cheveux jusqu’aux pointes. Il faut éviter de toucher la racine et le cuir chevelu avec ce produit, car il pourrait l’engraisser et alourdir les cheveux.

Endroit d’application d’un masque capillaire

Le masque capillaire, quant à lui, peut se poser sur l’entièreté des cheveux avec une insistance particulière sur les pointes pour bien les étirer. Son application se fait aussi sur le cuir chevelu à travers des mouvements lents et profonds avec les doigts pour bien faire pénétrer le soin.

Différence #5 : le type de cheveux

Après-shampoing : pour quel type de cheveux ?

Il existe des après-shampoings pour tous les types de cheveux, que ce soit en termes de texture, de densité, de longueur ou de couleur. Il faut donc bien connaître son type de cheveux pour savoir quel après-shampoing est expressément fait pour vous.

Masque capillaire : pour quel type de cheveux ?

S’il existe des masques capillaires pour la plupart des types cheveux, ils sont surtout à privilégier si vos cheveux sont secs, cassants ou abîmés, afin de les réparer en profondeur. Si vos cheveux sont gras, les masques capillaires doivent être utilisés avec parcimonie.

Peut-on combiner après-shampoing et masque capillaire ?

Pour certains types de cheveux, il est possible d’associer le masque capillaire avec l’après-shampoing, à condition que ces deux soins respectent la nature de vos cheveux. Dans ce cas, le masque s’applique idéalement après l’après-shampoing. En revanche, pour les personnes aux cheveux fragiles, il est préférable de ne pas les combiner, afin de ne pas trop les surcharger et les abîmer davantage.