Balayage raté : que faire pour le rattraper ?

Vous avez rêvé du joli effet retour de vacances au soleil dans vos cheveux, mais votre balayage a tourné au drame. Technique discrète de coloration, le balayage est souvent privilégié par toutes celles qui souhaitent éclaircir et illuminer leurs cheveux sans trop risquer de les abîmer et de changer radicalement de tête. Néanmoins, il requiert une technique particulière et le résultat est parfois bien loin de ce à quoi on s’attendait.

Dans cet article, nous vous expliquons tout sur le balayage, mais surtout comment le rattraper. Retrouvez tous nos conseils pour sauver votre balayage face aux désagréments les plus fréquents.

En quoi consiste un balayage ?

Technique idéale pour donner un véritable boost de lumière à sa chevelure, le balayage est à la fois discret et sophistiqué.

Le principe

Souvent confondu avec des mèches, le balayage est en fait un coup d’éclat qui vient illuminer et éclaircir les cheveux. Son objectif, quelle que soit la couleur des cheveux, est de reproduire les effets du soleil et d’apporter des nuances dans les longueurs. 

La technique du balayage présente de nombreux avantages. En se fondant dans la couleur naturelle, cette technique de coloration est discrète. Elle est également la technique qui abîme le moins les cheveux. Elle présente enfin un effet racines limité lors de la repousse, à savoir qu’il n’y aura pas de démarcation entre la couleur naturelle et celle du balayage lorsque les cheveux vont repousser.

Et en pratique ? Il s’agit d’une technique de coloration partielle des cheveux. Le balayage se réalise à l’air libre et consiste à éclaircir ou foncer la teinte de base, en colorant ou en décolorant des mèches relativement fines.

Quelle différence entre des mèches et un balayage ?

Plus prononcées qu’un balayage qui va illuminer la chevelure, les mèches servent à contraster la couleur. Elles sont plus larges, plus marquées et diffèrent véritablement de la couleur d’origine. L’effet recherché : plus de caractère et d’originalité.

Néanmoins, le résultat apparaît souvent moins naturel qu’un balayage et peut réserver quelques surprises. Des mèches trop contrastées peuvent créer un « effet rayé » non désiré. Pour un rendu plus naturel, il faut donc veiller à choisir une teinte, pour les mèches, pas trop éloignée de la couleur des racines.

À qui s’adresse-t-il ? 

A toutes les chevelures ! Que vos cheveux soient blonds, bruns ou roux, courts ou longs, raides, ondulés ou bouclés, le balayage peut se fondre parfaitement dans vos cheveux. Cependant, il est déconseillé sur les cheveux abîmés, permanentés, ou déjà fragilisés par une coloration ou une décoloration.

Toutes les couleurs peuvent en effet s’accorder avec un balayage. Les brunes préféreront des reflets noisette ou caramel qui donneront de la lumière à l’ensemble. Quant aux blondes, le balayage leur donnera un effet miel doré pour une chevelure éclatante.

Un balayage sur des cheveux lisses apportera de la matière et du volume. Sur cheveux bouclés, il accentuera encore plus le relief des ondulations.

Enfin, un balayage sur cheveux longs permettra davantage de travailler les nuances à l’aide de longues et fines mèches dispersées dans la masse tandis que le balayage sur cheveux courts créera des reflets plus discrets.

Balayage raté : quelles sont les principales causes ?

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine d’un balayage raté. Il est nécessaire de bien les identifier afin de pouvoir rattraper au mieux votre balayage. Mais, vous devez néanmoins savoir que ce n’est pas forcément de votre faute…

Une technique approximative

Une des principales causes d’un balayage raté est un mauvais choix de la couleur. Si vos cheveux sont foncés, vouloir trop les éclaircir à l’aide d’un balayage blond trop clair va  trop dénoter de votre couleur naturelle. Le balayage peut ainsi être trop clair mais aussi trop foncé, voire les mèches peuvent être trop marquées.

L’autre erreur fatale concerne davantage les personnes ayant décidé de faire leur balayage elles-mêmes. Il s’agit du non-respect du temps de pose préconisé. Il peut également y avoir des différences de couleur en cas d’un temps de pose plus long à certains endroits. Quoi qu’il en soit, il est absolument déconseillé de laisser le produit trop longtemps sur ses cheveux.

Un manque d’entretien

Etes-vous sûres de prendre suffisamment soin de votre balayage ? Car avec les shampoings à répétition, d’autant plus s’ils sont inadaptés, votre balayage peut virer au jaune, même plusieurs semaines après votre passage chez le coiffeur. 

Pour éviter ce désagrément, optez pour des shampoings qui vont optimiser la couleur, redonner de la brillance à votre balayage et entretenir les reflets.

La nature des cheveux

Le succès ou l’échec d’un balayage peut aussi provenir de la nature même du cheveux car tous les cheveux ne vont pas réagir de la même manière face aux produits colorants ou décolorants. Ils ne vont pas les absorber identiquement en fonction de leur nature. En conséquence : un résultat décevant mais impossible à prévoir…

Balayage raté : quelles solutions ?

Balayage qui vire au jaune, mèches trop épaisses, ou encore couleur qui vous déplait, vous êtes déçues de votre balayage. Il existe plusieurs options pour le rattraper.

Atténuer le balayage avec des soins

Vous n’êtes pas tout à fait satisfaite de votre balayage mais le résultat n’est pas  non plus catastrophique. Appliquez un soin hydratant et doux quotidiennement de manière à ce que les pigments de la coloration ne s’immiscent pas davantage. Le balayage s’atténuera plus rapidement. Afin d’optimiser cet effet, il est également bénéfique d’appliquer un masque nourrissant deux à trois fois par semaine.

Neutraliser les reflets jaunes et orangés

Connaissez-vous les couleurs antagonistes ? Les reflets jaunes sont neutralisés par le violet. Quant aux reflets orangés, ils sont annulés par le bleu. En fonction des reflets que vous souhaitez voir disparaître suite à un balayage qui tourne légèrement, choisissez un shampoing et un masque capillaire bleu ou violet pour vos cheveux. Les résultats seront immédiats.

Vous devez toutefois savoir que ces soins s’adressent aux blondes. Ces déjaunissants bleu et violet sont en effet conçus spécifiquement pour les cheveux blonds.

Redonner de la brillance à l’aide d’une patine

A mi-chemin entre le soin capillaire et la coloration, la patine, aussi appelée gloss, enrichie en colorants et en huiles végétales, va venir estomper les effets non souhaités du balayage en déposant un léger voile de couleur à la surface du cheveu.

Ce voile apportera éclat et soin aux cheveux en les nourrissant et en redonnant de la brillance à votre couleur. Il va également protéger votre chevelure en évitant une dégradation de la couleur du balayage. 

Ainsi, sur cheveux blonds, la patine va rendre de l’éclat à un balayage qui aurait tourné terne ou va rattraper les effets jaunes. Et, sur cheveux bruns, la patine va rattraper les reflets roux.

Recolorer ses cheveux pour retrouver sa couleur naturelle

Ne refaites surtout pas un second balayage ! Un balayage nécessite d’avoir recours à des produits chimiques qui ouvrent les écailles des cheveux pour injecter des pigments artificiels. Ce procédé est très agressif pour les cheveux. Refaire un balayage ne ferait que les fragiliser et pourrait engendrer d’autres inconvénients comme la chute des cheveux.

En revanche, en cas de grosse déception, faire une coloration par-dessus votre balayage est une option. Attention toutefois au choix de la coloration à appliquer sur vos cheveux fragilisés. Optez plutôt pour une coloration végétale, entièrement naturelle et douce pour vos cheveux.

Quel effet ? Cette coloration végétale va venir recouvrir la fibre capillaire de pigments naturels pour la gainer au lieu de la modifier comme une coloration chimique classique.  Grâce à elle, vous pourrez retrouver votre couleur naturelle.