Quelles différences entre les mèches et le balayage ?

Les mèches et le balayage constituent une option intéressante pour mettre la chevelure en valeur. Relief, coloration, esthétique sont autant d’aspects qui fondent les particularités de ces deux techniques de coiffure. Alors que le balayage apporte une touche discrète et naturelle aux cheveux par exemple, les mèches leur confèrent davantage de contraste et de lumière.

Des différences subsistent également concernant les modes de réalisation et les rendus visuels. Le prix et la tenue en place figurent aussi au rang des éléments de démarcation de ces deux styles adaptés pour rehausser le charme féminin. Découvrez le top 5 des différences majeures entre mèches et balayage.

Différence #1 : l’objectif

Si elles sont toutes destinées à allier lumière et contraste pour redorer la coiffure, les objectifs des mèches et du balayage comportent des différences d’intensité.

Le balayage : un mix de sobriété et de naturel

Rester sobre tout en donnant davantage de charme à leur chevelure : tel est l’objectif poursuivi par la gent féminine adepte du balayage. Ici, l’esthéticienne s’attellera à intégrer des mèches fines possédant des nuances différentes de celles de la chevelure originelle. Toutefois, cette teinte est effectuée de façon partielle et localisé en utilisant des tons de coloration plus clairs.

Les mèches : pour un effet plus contrasté

La coloration reste l’objectif privilégié dans le process des mèches, toutefois les tons utilisés présentent plus d’intensité. Alors que la teinte est réalisée sur des mèches fines au niveau du balayage, elle a plutôt lieu sur des touffes parsemées et un peu plus volumineuses ici. L’effet de contraste est accentué, ce qui donne du caractère et de la visibilité à la coiffure.

Différence #2 : la technique

Un spécialiste de coiffure est le seul habilité à colorer les mèches de votre chevelure en vous garantissant un résultat satisfaisant.

La pose des mèches

Ce procédé fait appel à un doigté bien précis puisque la coloration des mèches s’effectue en profondeur. Il nécessite le choix d’un colorant cosmétique spécifique, apte à favoriser l’ouverture des écailles capillaires. Dans le domaine des soins esthétiques capillaires, le peroxyde d’hydrogène est un élément adapté pour modifier la couleur naturelle des cheveux. Ce résultat peut être obtenu également avec de l’ammoniaque.

La technique du balayage

La technique du balayage se révèle moins agressive, car la teinte a lieu sur la surface du cheveu. Votre coiffeur ou coiffeuse commencera par effectuer une coupe de chevelure. Ceci permet d’une part d’ajuster la longueur des mèches.

Ensuite, il applique un colorant dédié par touffes fines sur les cheveux secs et laisse reposer quelques minutes. Le balayage prend fin par un lavage et un rinçage. Le balayage Californien est destiné à éclaircir les mèches encadrant la face ou le haut du crâne.

Différence 3 : le résultat

Qu’il s’agisse de mèches ou de balayage, l’aspect esthétique final des cheveux reste fonction de la couleur initiale de celles-ci, brune ou blonde. Le dosage des colorations apportées compte aussi pour beaucoup.

Rendu visuel du balayage

Au terme d’un balayage, différents reflets apparaissent dans la chevelure, créant un contraste entre mèches colorées et cheveux naturels. Même si les teintes sont parsemées, l’effet reste assez harmonieux pour relever l’éclat. Les femmes brunes gagneront à adopter des tons pouvant se marier subtilement avec leurs mèches naturelles. C’est le cas du brun caramel. Pour les blondes, des tons clairs seront parfaits pour accroître l’impression de luminosité de la coiffure.

Quel résultat après une coloration mèche ?

Bien qu’elles misent sur une profondeur des tons, les mèches doivent être subtilement intégrées pour ne pas couvrir le côté naturel de la chevelure. En combinant par exemple teinte brune et cheveux blonds, la différence serait trop prononcée. Ceci créerait un effet extravagant peu approprié à un look séduisant et moderne. Le dosage doit être optimal et permettre d’obtenir un agencement contrasté et authentique, évoquant chaleur, sensualité.

Différence #4 : le prix

Les professionnels de soins esthétiques et capillaires se fondent sur les types de chevelure ou la longueur de celle-ci pour facturer une coloration de mèches.

Combien coûte une teinte avec des mèches ?

Les femmes dotées de mèches plus longues auront à dépenser davantage que celles possédant des cheveux semi-longs. Plus les tons demandés seront prononcés, et plus l’effet d’ombre et de lumière sera important. Ce dernier aspect détermine aussi le prix de la prestation. Le tarif des mèches oscille en moyenne entre 30 et 45 euros.

S’offrir un balayage à quel prix ?

Tout comme les mèches, le balayage se facture à la carte. Voulez-vous un balayage tie and dye classique, ombré hair, bronde, roux ? En moyenne, prévoyez entre 50 et 90 euros pour embellir votre chevelure.

Différence #5 : la tenue

Des dispositions sont à prendre pour assurer le maintien en place et l’entretien du type de coloration choisi.

Au sujet du balayage

Le balayage requiert peu d’entretien. Shampoing et masque nourrissant hebdomadaire suffisent à le garder en état optimal. Il est conseillé de revenir tous les 3 mois chez le coiffeur pour redynamiser la coloration des cheveux. Rayons ultraviolets et eau de mer peuvent altérer votre balayage capillaire.

Prendre soin des mèches

Les mèches requièrent des retouches fréquentes pour remédier à la baisse des tons. Ceci permet de relever l’intensité des couleurs. Fréquence de retouche et conseils d’entretien pour balayage sont valables. Les articles cosmétiques pour cheveux colorés sont à privilégier pour conserver un maximum de coloration.