Combien de temps dure une patine pour les cheveux ?

Quand on souhaite redonner un peu de profondeur à des cheveux colorés, décolorés ou méchés, la patine est la solution qui tombe à pic ! En plus de raviver l’éclat et de corriger certains reflets fâcheux, elle apporte un effet soin indéniable.

Avant de se laisser tenter, on fait le point sur cette technique, on se demande combien de temps tient vraiment une patine, quand faut-il la refaire et comment en prendre soin pour la prolonger le plus longtemps possible et afficher une chevelure lumineuse.  

La patine, qu’est-ce que c’est ?

La patine, c’est très pratique et presque indispensable pour entretenir une belle couleur entre deux passages chez le coiffeur ! Cette crème de soin, gorgée de pigments, permet temporairement de réajuster une coloration, de booster l’éclat, de corriger certains reflets non souhaités (les reflets jaunes du blond, par exemple) et de doper les mèches et les balayages. 

Grâce à sa composition, hyper riche en huiles végétales, elle nourrit en profondeur le cheveu. Le coiffeur l’applique sur toute la chevelure, de la racine aux pointes. 

On réalise le plus souvent la patine en salon mais il existe désormais des kits vendus dans le commerce pour la faire à la maison comme Patine Dialight de L’Oreal Professionnel, par exemple. Faciles d’emploi, ces soins pigmentés s’appliquent au pinceau, après le shampooing, et posent une vingtaine de minute.

Le plus dur dans l’histoire, c’est de choisir précisément la bonne nuance ! Les coiffeurs, eux, sont formés en colorimétrie ; ils vont être capables de repérer les reflets indésirables,  de réévaluer la couleur en fonction de notre carnation et de la teinte de nos yeux. Un professionnel saura également choisir les bons pigments pour neutraliser un reflet ou affadir une couleur.

En effet, une patine blonde se travaille avec des pigments bleus et violets pour contrer l’effet jaune, quasi inévitable au bout d’un moment, de la coloration blonde. En revanche, si on veut contrer les reflets rouges-orangés qui apparaissent parfois après une couleur brune, on mise sur des pigments verts. Enfin, pour sublimer un roux, le rendre plus flamboyant, ce sont des pigments cuivrés ou dorés qui feront l’affaire.  

Contrairement au gloss, qui produit un peu des effets similaires et qui peut être appliqué sur tous types de cheveux, la technique de la patine ne s’adresse qu’aux cheveux colorés.

Lecture recommandée : Combien coûte une patine chez le coiffeur ?

À quelle fréquence renouveler une patine pour les cheveux ?

Une patine est, par définition, beaucoup plus légère qu’une coloration et dure moins longtemps. En effet, elle ne colore le cheveu qu’en surface et s’estompe au bout de quelques shampooings (environ huit).

Selon le nombre de fois où on lave ses cheveux par semaine, la patine dure donc plus ou moins longtemps, de moins de deux semaines à deux bons mois en fonction de vos habitudes.

Il n’y a pas de règle établie : on peut imaginer refaire une patine dès que l’on constate des reflets indésirables, ou une couleur qui a perdu de son peps. Il faut juste garder en tête que le léger voile coloré est temporaire et ne reste pas au-delà de deux mois. Une patine, ça se renouvelle régulièrement sinon ses effets disparaissent. Cela a aussi ses bons côtés, car si la patine est ratée et qu’elle ne vous plait pas, il suffira de quelques shampooings pour faire dégorger la couleur et ne plus avoir de traces. 

L’avantage de la patine, c’est que sa composition est bien plus soft que celle d’une coloration (peu ou pas d’ammoniaque, par exemple) et que cela n’abîme pas les cheveux. C’est même le contraire puisque le produit agit, en partie, comme un soin.

Quand on veut être toujours au top, avec une maxi brillance, on peut donc appliquer une patine une fois par semaine sans prendre le risque d’endommager ses cheveux ni de les saturer de pigments puisqu’ils s’échappent au fur et à mesure. 

Entre deux patines, qu’est-ce que je fais ?

Clairement, on privilégie les shampooings, après-shampooings et masques pour cheveux colorés. C’est le meilleur moyen de prolonger l’éclat et la tenue de la couleur ou des mèches.

Ces soins, en plus de nourrir la fibre capillaire altérée par la coloration, renferment des fixateurs de couleur qui permettent à la patine de durer plus longtemps et d’espacer un peu les visites chez le coiffeur. Aussi bon à prendre pour les cheveux, qui seront moins souvent agressés par les produits chimiques de la coloration, que pour le porte-monnaie !

Les cheveux blonds peuvent se tourner vers des soins spécifiquement conçus pour eux afin de déjaunir.