Par quoi remplacer le shampoing ? 10 alternatives

Silicones, allergènes, perturbateurs endocriniens, sulfates… La composition de nos shampoings habituels fait parfois frémir. C’est pour cette raison que de plus en plus de consommatrices se tournent vers des produits plus naturels. Mais comment faire le bon choix pour ses soins capillaires ?

Les alternatives naturelles aux shampoings sont nombreuses et elles s’adaptent à tous les types de cheveux : des poudres végétales au bicarbonate de soude, en passant par le concombre ! Vous allez le voir, votre cuisine regorge de shampoings miracles.

La bonne nouvelle, avec ces 10 alternatives au shampoing que vous allez découvrir dans cet article, c’est qu’elles sont toutes simples et accessibles. Vous pourrez commencer dès demain votre nouvelle routine « no poo » !

1. Le shampoing solide

Devenu un incontournable de la salle de bain écolo, le shampoing solide est une alternative naturelle aux habituels shampoings liquides. C’est une option économique et zéro déchet qui convient à tous les types de cheveux, sans pour autant agresser la fibre capillaire avec l’irritant sodium laureth sulfate (SLES).

Le shampoing solide est donc la solution idéale pour consommer responsable tout en prenant soin de ses cheveux. Il existe tout un tas d’option sur le marché bio, mais vous pouvez aussi le fabriquer vous-même avec des actifs cosmétiques et les huiles essentielles de votre choix.

Lecture recommandée : Peut-on se laver les cheveux avec du savon de Marseille ?

2. Le bicarbonate de soude

Un produit naturel très facile à trouver, pas cher, et présent dans de nombreux produits ménagers ! Très apprécié des adeptes du no poo, le bicarbonate de soude nettoie les cheveux, assainit la fibre capillaire et apporte de la brillance. Au fil des utilisations, le cheveu graisse moins vite, ce qui permet d’espacer les lavages.

Toutefois, il est à noter que le bicarbonate de soude peut fragiliser les cheveux s’il est utilisé de manière trop intensive. C’est un produit abrasif qui ne doit pas non plus être utilisé sur des cheveux colorés ou méchés, au risque de voir ses reflets disparaître.

3. L’argile verte

Vous connaissez sûrement déjà les bienfaits d’un masque à l’argile verte sur la peau, particulièrement sur les peaux grasses. En effet, l’argile verte à un fort pouvoir absorbant et purifiant, et elle régule l’excès de sébum. Dans cette logique, l’argile est parfaite pour laver le cheveu !

Il est possible d’y associer des huiles essentielles pour ajouter des propriétés au soin lavant, ou simplement le parfumer selon votre préférence. L’huile essentielle de romarin peut par exemple aider à se débarrasser des pellicules, tandis qu’une huile essentielle à la lavande apportera souplesse et hydratation à vos cheveux.

4. Le shampoing à l’aloe vera

Véritable alliée beauté, l’aloe vera convient parfaitement à tous les types de cheveux : elle hydrate les cheveux les plus secs, apaise les cuirs chevelus sensibles, et régule la production de sébum. Les propriétés hydratantes de la plante assouplissent et fortifient le cheveu, tout en calmant les irritations à l’origine de la production de pellicules.

L’idéal est de le mélanger avec du miel, pour une texture plus lisse à appliquer. Pour celles qui souhaitent se lancer dans le naturel, l’aloe vera est la transition parfaite grâce à sa douceur et à son hydratation profonde pour les cheveux.

5. La farine de pois chiches

Alternative plutôt surprenante, mais rassurez-vous, nous parlons toujours de shampoing ! Cette farine jaune trouve parfaitement sa place dans la salle de bain. En effet, le pois chiche contient de la saponine, qui n’est autre qu’un agent nettoyant naturel. 

Les Italiennes utilisent cette méthode depuis des siècles ; on peut donc la considérer comme une alternative 100 % naturelle qui a fait ses preuves !

6. Les poudres végétales

Il existe de nombreuses poudres ayurvédiques pour prendre soin de ses cheveux, chacune avec ses propriétés pour les différents types de cheveux. Quelques exemples avec la poudre de Shikakaï pour favoriser la pousse des cheveux, la poudre de guimauve pour démêler les cheveux, ou encore la poudre de Sidr connue pour apporter du volume.

Elles ne sont pas agressives pour les cheveux, et sont aussi parfaitement adaptées aux cheveux colorés. À vous de trouver, parmi les dizaines de poudres existantes, celle qui saura sublimer votre chevelure et répondre à ses besoins spécifiques.

7. Le shampoing à l’œuf 

Simple et efficace, le shampoing à l’œuf est la recette de grand-mère par excellence. C’est un moyen encore très utilisé aujourd’hui pour se laver les cheveux : en plus d’être à la fois économique et écologique, le blanc d’œuf concentre lui aussi de la saponine — cet agent lavant que nous avons cité plus haut. 

Le jaune de l’œuf, quant à lui, est très riche en lutéine, un antioxydant qui hydrate les cheveux et améliore leur élasticité ! L’œuf présente donc tous les atouts d’un soin capillaire complet.

8. Le shampoing au concombre et citron

Un shampoing très simple à réaliser, avec des ingrédients disponibles dans votre frigo. Depuis longtemps, le jus de concombre est reconnu pour ses effets bénéfiques sur les cheveux. Il stimule leur croissance et leur apporte plus de force et de souplesse, notamment grâce à sa teneur élevée en silicium. 

Quant au citron, toutes les amatrices de beauté naturelle le savent : il rend les cheveux plus brillants que jamais, tout en les fortifiant !

9. Le shampoing au rhassoul

Le rhassoul (ou ghassoul) fait partie des poudres végétales citées un peu plus haut, et nous la mentionnons spécifiquement dans ce classement car c’est en fait la poudre la plus utilisée pour remplacer le shampoing habituel. C’est une argile marocaine volcanique de couleur marron, que l’on trouve dans le rituel du hammam. 

Très douce pour le cheveu, elle le débarrasse de ses impuretés et absorbe le sébum. Elle n’est composée d’aucun tensioactif, son pouvoir lavant provenant uniquement de saponines naturelles. Le shampoing au rhassoul est l’une des alternatives les plus appréciées par les adeptes du no poo.

10. Le henné neutre… Ou pas !

Bien connu pour ses colorations naturelles, le henné possède également des propriétés lavantes. Vous pouvez donc l’utiliser en soin capillaire nettoyant, tout en sublimant vos cheveux d’une coloration naturelle.

Pour celles qui ne voudraient pas colorer leurs cheveux, sachez qu’il existe également du henné neutre, c’est-à-dire non-colorant. Le henné n’est pas hydratant ou nourrissant, mais il renforce et protège les cheveux des racines jusqu’aux pointes. Pour un soin hydratant, vous pouvez y ajouter des huiles végétales comme celle d’amande douce.


Enfin, pour des cheveux brillants et en pleine santé, pensez à rincer votre chevelure au vinaigre de cidre. Les effets bénéfiques de votre shampoing naturel seront décuplés !