« Water Only », ou se laver les cheveux uniquement à l’eau

La méthode du Water Only consiste à utiliser uniquement de l’eau chaude pour nettoyer votre cuir chevelu et vos cheveux, tout en laissant vos huiles naturelles protéger et nourrir les cheveux. 

Mais l’idée de se laver les cheveux uniquement à l’eau ne paraît pas suffisante. On veut que ça mousse, que ça sente bon, et on veut absolument éliminer tout le sébum responsable des cheveux gras. Mais si ce n’était pas forcément la solution pour avoir des cheveux en bonne santé ?

Il existe d’autres alternatives au lavage des cheveux que vous devriez envisager, telles que le “no poo”, “low poo” ou encore “co-wash”. Mais que signifient tous ces termes ? Comment faire un “Water Only“ avec ses cheveux ? Toutes les réponses dans cet article. 

Le “Water Only“ : qu’est-ce que c’est ?

Le “Water Only“ porte très bien son nom : il s’agit de se laver les cheveux sans utiliser de shampoing ou d’après-shampoing comme vous le faites habituellement. L’idée peut paraître déroutante au départ. C’est un peu comme laver la vaisselle sans utiliser de savon. Comment vos cheveux pourraient-ils être propres ?

Mais l’idée derrière le “Water Only“ est que vos cheveux produisent une huile naturelle, le fameux sébum, qui les recouvre pour les protéger des agressions extérieures. Ce type de lavage est donc plus que suffisant pour éliminer la saleté, la sueur et l’excès de sébum qui pourraient s’accumuler.

Pourquoi adopter le “Water Only“ pour ses cheveux ?

Ne pas se laver les cheveux avec un shampoing ou un après-shampoing a de nombreux effets positifs, malgré ce que l’on peut imaginer. Le premier avantage, plutôt évident, est le fait que c’est une alternative naturelle aux shampoings chargés de produits chimiques.

Un lavage excessif des cheveux avec de tels shampoings peut non seulement les priver de leurs huiles naturelles, mais aussi provoquer une accumulation de substances et de toxines dans le sang, ce qui entraîne une multitude de problèmes de santé.

Enfin, le fait de ne pas utiliser de shampoing permet également au sébum de se répartir dans les cheveux, ce qui peut les faire paraître plus brillants avec moins de frisottis.

Comment faire le “Water Only“ ?

Se laver les cheveux à l’eau est assez simple, mais il y a quelques étapes à suivre pour en tirer le meilleur parti.

Tout d’abord, vous devez vous assurer que l’eau est à la bonne température. Il est préférable d’utiliser de l’eau tiède, mais pas trop chaude. En effet, si l’eau est trop chaude, elle peut enlever toutes les huiles naturelles de vos cheveux. À l’inverse, si vous utilisez de l’eau froide pour les laver, elle ne sera pas assez efficace pour éliminer la saleté dans vos cheveux.

Mouiller abondamment vos cheveux avec de l’eau

Une première étape qui paraît assez logique d’après le concept du “Water Only“ : mouiller toute votre chevelure. Une fois que vos cheveux sont bien mouillés, vous devez masser votre cuir chevelu. 

Lorsque vous le faites, veillez à n’utiliser que le bout de vos doigts et non vos ongles. Dans le cas contraire, vous risquez d’endommager votre cuir chevelu. En massant vos cheveux, vous stimulerez la production de sébum, ce qui rendra vos cheveux plus sains.

Faire descendre les huiles naturelles sur les longueurs

Lorsque vous vous lavez les cheveux, veillez à faire descendre vos huiles naturelles le long des mèches. Pour ce faire, utilisez vos doigts pour frotter doucement les huiles sur vos cheveux.

De cette manière, les longueurs seront « nourries » par vos huiles naturelles, qui sont situées en grande partie sur les racines. Vos cheveux seront plus forts et brillants.

Utiliser de l’eau froide pour le rinçage

Lorsque le moment est venu de rincer vos cheveux, assurez-vous d’utiliser de l’eau bien fraîche. En effet, l’eau froide aidera à refermer les écailles de vos cheveux et à retenir toute l’humidité que vous venez d’obtenir en les lavant.

Ce rinçage revigorant a des effets bénéfiques sur tous les types de cheveux : les cheveux bouclés obtiendront des boucles mieux dessinées, les cheveux raides gagneront en volume et les cheveux crépus seront mieux structurés.

Trouver la bonne fréquence de lavage

Vos cheveux doivent avoir la possibilité de se salir, c’est-à-dire d’accumuler suffisamment d’huiles naturelles pour que vous puissiez bien les travailler lorsque vous les lavez. N’attendez pas non plus trop longtemps entre les lavages pour que vos cheveux deviennent trop gras et, finalement, difficiles à laver.

Se laver les cheveux à l’eau tous les jours n’est donc pas la meilleure des options, même si c’est toujours beaucoup mieux que de faire des shampoings tous les jours !

Quelles différences entre “water only”, “no poo”, “low poo” et “co-wash” ?

Des termes capillaires en anglais que l’on ne comprend pas forcément, mais que l’on a pourtant adopté ! Vous avez maintenant compris ce qu’était le “water only”, il est temps d’expliquer les autres méthodes.

Le “no poo” signifie littéralement “sans shampoing“ : il s’agit d’une philosophie et d’une méthode de lavage des cheveux sans shampoings traditionnels. À l’inverse du “water only”, l’utilisation de nettoyants naturels tels que l’argile ou le bicarbonate de soude sont autorisés.

Lecture recommandée : Par quoi remplacer le shampoing ? 10 alternatives

Le “low poo“ est un pilier des soins capillaires dans la communauté des cheveux bouclés et ondulés. Il consiste à utiliser un shampoing pauvre en substances chimiques. Ceux-ci sont spécialement formulés sans tensioactifs agressifs tels que le SLS (Sodium Lauryl Sulfate) et sont destinés à nettoyer les cheveux en douceur sans les priver de leurs huiles naturelles.

Enfin, le “co-wash“ consiste à se laver les cheveux avec de l’après-shampoing, et uniquement de l’après-shampoing. Si vous avez des cheveux crépus, mixtes, frisés ou extrêmement secs, il y a de fortes chances que votre routine capillaire en bénéficie.

Quelle méthode dois-je choisir ?

Maintenant que vous connaissez toutes les alternatives au lavage de cheveux traditionnel, c’est à vous de déterminer quelle méthode vous convient le mieux. Certaines se sentiront prêtes à directement adopter le “water only“ tous les jours, et d’autres préféreront le “low poo“ pour une transition moins radicale.

Pour connaître la technique qui vous correspond le mieux, testez-en une de votre choix sur plusieurs semaines. Faites-vous ensuite un débrief « avant et après » afin de déterminer si vos cheveux apprécient cette nouvelle routine ou non.

N’oubliez pas qu’il n’y a qu’une seule meilleure méthode : c’est celle qui rend vos cheveux sublimes !