Après-shampoing : tout savoir pour bien l’utiliser

Comme son nom l’indique, l’après-shampoing est un soin complémentaire au shampoing. Après le lavage des cheveux, il vient lisser la fibre capillaire pour faciliter le démêlage. Il rend également la chevelure plus douce et brillante.

Vous souhaitez faire un après-shampoing ? Vous devrez alors respecter certains gestes et plusieurs étapes. Découvrez notre guide complet pour bien utiliser votre soin capillaire.

Qu’est-ce qu’un après-shampoing ?

L’après-shampoing est aussi appelé « conditionneur ». C’est un soin qui s’applique juste après le shampoing et le lavage des cheveux. Il peut donc compléter votre routine capillaire pour sublimer votre chevelure.

Il est considéré comme un soin de surface car il n’agit pas en profondeur contrairement au bain d’huile ou au masque capillaire, par exemple.

femme avec de l'après shampoing sur les cheveux

Non moussant, il présente une texture crémeuse, fluide et légère qui glisse sur le cheveu. Il possède aussi une composition spécifique à base d’eau, de corps gras, d’émulsifiants et d’actifs : protéines de soie ou de riz, céramides, quinine… Il peut également contenir des tensioactifs lissants et anti-statiques.

Enfin, grâce à la présence d’agents lavants, il est inutile de refaire un shampoing après l’application du conditionneur.

Quelles différences entre un après-shampoing et un leave-in ?

Le terme « leave-in » regroupe les soins sans rinçage. Il s’agit le plus souvent de spray, de crème ou de sérum. Il s’applique directement sur les cheveux, en toute fin de routine (après le shampoing, l’après-shampoing ou le masque).

Lecture recommandée : Leave-in pour les cheveux : c’est quoi ?

La plupart du temps, les après-shampoings ont besoin d’être rincés. En effet, ils peuvent étouffer la fibre capillaire, alourdir la chevelure et laisser les cheveux gras ou poisseux.

Toutefois, vous pouvez utiliser un après-shampoing sans rinçage appelé « leave in conditioner ». Il s’applique sur cheveux humides, après le shampoing. Sans rincer, poursuivez votre routine par le séchage et le coiffage.

Peut-on utiliser un après-shampoing classique comme leave-in ?

Un après-shampoing classique n’a pas vocation à rester sur les cheveux pendant de longues heures. Il est fait pour être rincé.

Néanmoins, vous pouvez décider de ne pas le rincer de temps en temps. Cela peut être intéressant pour avoir des boucles mieux définies ou pour hydrater les cheveux bouclés ou crépus. Vous pouvez également vous contenter de passer un jet d’eau froide sur les racines pour éviter l’effet gras.

Lecture recommandée : Comment hydrater ses cheveux bouclés ?

Mais n’utilisez pas trop souvent votre après-shampoing comme leave-in. Il peut assécher les cheveux, surtout s’il contient des silicones. Vous perdriez alors tout l’intérêt de ce soin.

À quoi sert un après-shampoing (conditioner) ?

Idéal pour hydrater et/ou nourrir le cheveu, il permet de retrouver une chevelure en bonne santé. D’une part, il retient l’eau dans la fibre capillaire, prévenant ainsi la déshydratation. D’autre part, il apporte des lipides s’il contient des corps gras : huiles végétales, beurre de karité…

Autre utilité de l’après-shampoing : il favorise la brillance. Il redonne de l’éclat aux cheveux ternes, grisonnants ou fatigués. Après le shampoing, il resserre et ferme les écailles qui peuvent alors refléter la lumière.

cheveux plus brillants suite à un après shampoing

C’est aussi un excellent soin démêlant. En lissant la fibre capillaire, il facilite l’élimination des nœuds et le coiffage.

Lecture recommandée : Nœuds dans les cheveux : comment les démêler ?

Enfin, il peut avoir des actions plus spécifiques en fonction des actifs qu’il contient : action fortifiante, protectrice, réparatrice, apaisante…

Utiliser de l’après-shampoing est-il nécessaire ?

L’utilisation d’un après-shampoing n’est pas obligatoire. Tout dépend de la nature et des besoins de vos cheveux.

Parce qu’il est hydratant et nourrissant, il est indiqué aux cheveux secs, déshydratés, cassants ou avec des pointes fourchues.

Son action démêlante, quant à elle, est intéressante pour les chevelures longues, crépues, frisées et bouclées.

Les cheveux normaux n’ont pas forcément besoin d’appliquer un après-shampoing. Idem pour les cheveux gras car il peut graisser les racines.

Combien de fois par semaine utiliser de l’après-shampoing ?

La fréquence d’application dépend de votre type de cheveux.

Les cheveux bouclés, secs, colorés ou difficiles à démêler pourront l’utiliser après chaque shampoing.

Si vous avez les cheveux fins, contentez-vous d’une application tous les 2 shampoings.

Les cheveux gras ou normaux se contenteront d’un après-shampoing/semaine.

Il est déconseillé de l’utiliser tous les jours pour laisser la chevelure respirer.

Peut-on utiliser un après-shampoing comme shampoing ?

Oui ! Il est possible de se laver les cheveux avec de l’après-shampoing. Cette méthode est appelée « co wash » ou « conditioner washing ». Il suffit de l’appliquer sur les cheveux mouillés, de masser et de rincer.

Lecture recommandée : « Co-wash », ou se laver les cheveux avec de l’après-shampoing

Contrairement au shampoing, le conditionneur n’exerce pas d’action détergente et ne contient pas d’agents moussants. Ainsi, il nettoie en douceur, sans agresser ni irriter le cuir chevelu (à condition qu’il soit sans silicone).

Cette technique convient parfaitement aux cheveux secs, crépus et frisés.

Pour les cheveux gras, l’idéal est d’alterner co-washing et shampoing classique.

Peut-on utiliser un après-shampoing comme masque ?

Le masque capillaire est un soin riche qui agit en profondeur. L’après-shampoing, quant à lui, agit davantage en surface. Leurs effets ne sont donc pas les mêmes.

Le temps de pose d’un masque est aussi plus long (entre 15 et 20 minutes).

Ce sont 2 soins différents mais complémentaires.

Comment utiliser un après-shampoing ? 6 étapes

Pour utiliser correctement votre après-shampoing, suivez les étapes ci-dessous :

  1. Après le shampoing, essorez bien vos longueurs ;
  2. En fonction de la longueur de votre chevelure, prélevez entre 1 ou 2 noix de produit ;
  3. Appliquez la matière uniquement sur les pointes et les longueurs ;
  4. Laissez poser 2 à 3 minutes ;
  5. Faites pénétrer le soin et démêlez vos cheveux à l’aide d’un peigne ;
  6. Rincez abondamment à l’eau tiède et terminez par un jet d’eau froide.

Quand utiliser un après-shampoing ?

Vous devez l’utiliser dans la douche, juste après le shampoing.

La fréquence d’utilisation varie en fonction de la nature de vos cheveux (de 1 à 3 fois/semaine).

femme rinçant son après-shampoing

Peut-on mettre de l’après-shampoing sur cheveux secs ?

Ce soin s’applique sur cheveux humides et bien essorés. En effet, les écailles encore ouvertes et perméables permettent une meilleure pénétration du soin.

Vous ne devez donc pas mettre de l’après-shampoing sur cheveux secs.

Faut-il mettre de l’après-shampoing sur les racines ?

Contrairement au shampoing, il ne s’applique pas sur l’ensemble de la chevelure. Déposez la matière uniquement sur les longueurs et les pointes.

Évitez les racines au risque de les graisser.

Combien de temps laisser poser un après-shampoing ?

L’après-shampoing a besoin de quelques minutes seulement pour agir (généralement entre 3 et 5 minutes).

Pour connaître le temps de pose exact, référez-vous aux conseils d’utilisation indiqués sur l’emballage.

Faut-il rincer l’après-shampoing ?

Il est possible de ne pas rincer son après-shampoing mais uniquement s’il s’agit d’un « leave in conditioner » ou après-shampoing sans rinçage.

À défaut, il est conseillé de rincer le soin à l’eau tiède. Terminez par un filet d’eau froide pour refermer les écailles et avoir plus de brillance.