Peut-on se laver les cheveux tous les jours ?

Entre les adeptes de la tendance « no poo » qui consiste à se laver les cheveux le moins souvent et les partisans du lavage quotidien, il y a un monde !

On entend souvent dire qu’il ne vaut mieux pas se faire un shampoing tous les jours mais y a-t-il vraiment des conséquences ? Est-ce valable pour tout le monde ? Vers quels produits se tourner si on ne peut pas se passer de son shampouinage quotidien ? Existe-t-il des alternatives ?

On décrypte la question pour y voir plus clair !

Que se passe-t-il si on se lave quotidiennement les cheveux ?

Absolument rien de grave. On n’a jamais vu quelqu’un subir une perte de cheveux à cause d’un lavage trop fréquent ! C’est souvent une question d’habitude et certaines personnes, pour se sentir propre, ont besoin de se nettoyer de la tête aux pieds chaque jour. 

Les coiffeurs sont partagés sur ce sujet mais se rejoignent sur un point : si le lavage peut être quotidien, il y a une façon de bien le faire et ça ne doit ressembler en rien à un décapage.

Exit, donc, la tonne de shampoing et les frottages intempestifs du cuir chevelu ! On retient plutôt que la quantité de shampoing doit correspondre à l’équivalent d’une pièce de deux euros et on émulsionne délicatement le produit sur la tête. On n’oublie pas de rincer parfaitement ensuite.

Nature de cheveux

C’est le critère numéro un pour déterminer la fréquence des lavages.

Deux types de problématique peuvent justifier un lavage quotidien : les cheveux gras qui souffrent d’un dérèglement de la production de sébum et sont confrontés à un aspect luisant, ainsi que les cuirs chevelus qui se desquament et produisent des pellicules.

Dans ces deux cas, un shampoing chaque jour peut être pertinent car cela va contribuer à éviter les démangeaisons et l’aggravation du problème. En terme d’image de soi et de bien-être, c’est aussi important de s’autoriser ce shampoing quotidien car on n’est pas toujours à l’aise avec l’apparence de ce cheveu. 

A l’opposé, si on a les cheveux secs ou crépus, c’est préférable d’espacer les shampoings pour ne pas dessécher ni fragiliser davantage la fibre capillaire. On table plutôt sur du un jour sur deux, et moins encore si cela est possible… 

Les cheveux normaux font un peu ce qu’ils veulent ! S’ils n’ont pas besoin d’être lavés quotidiennement, rien ne les empêche de le faire, du moment que le shampoing est bien choisi !

Enfin, que les personnes présentant une calvitie se rassurent : malgré les croyances populaires, se laver la tête tous les jours n’accentue pas le souci — il n’y a pas non plus d’effet sur la pousse des cheveux !

Mode de vie

L’autre point important, c’est l’environnement dans lequel on vit. Les citadins exposés à la pollution le savent bien : leurs cheveux graissent plus vite et sont parfois asphyxiés. Ils ressentent davantage le besoin de se débarrasser de toutes ces impuretés. 

Il y a aussi certains métiers particulièrement salissants pour les cheveux comme ceux de la restauration (odeurs de friture qui s’imprègnent), du bâtiment (peinture ou matériaux qui enduisent la chevelure) ou encore toutes les activités très physiques ou liées au sport (sudation). Ces personnes ont souvent la nécessité de se nettoyer la tête après le travail.

Enfin, quand on fait du sport, il n’y a pas d’autre solution que de se laver les cheveux pour éliminer la transpiration du crâne — d’autant plus en été lorsqu’il fait chaud !

Soins adaptés

La règle d’or quand on est adepte du lavage quotidien, c’est d’opter pour des soins qui sont hyper respectueux de la fibre capillaire. Heureusement, il existe des shampoings pour se laver les cheveux tous les jours. Ceux-ci contiennent une base lavante douce (avec moins de tensioactifs) et un pH neutre ; on trouve la mention « usage fréquent » sur leur flacon.

Clairement, on privilégie aussi les formules naturelles ou bio, mais en tous cas avec le moins de conservateurs et d’additifs possibles. 

Quant aux shampoings traitants (cheveux gras, pellicules…), on les utilise deux fois maximum dans la semaine, en alternance avec un shampoing doux. 

Alternatives 

Quand on souhaite prendre ses distances avec le lavage quotidien mais qu’on ne se résigne pas complètement, on peut opter pour un « water only », c’est à dire se laver les cheveux à l’eau tous les jours.

En effet, même sans shampoing, on peut donner un coup de propre à sa chevelure. Il suffit de se brosser les cheveux puis de les masser sous l’eau ; cela permet de mieux répartir le sébum sur les longueurs et d’éviter l’effet racines grasses.

Lecture recommandée : « Water Only », ou se laver les cheveux uniquement à l’eau

Si on est vraiment accro à son shampoing chaque matin, on peut commencer par se laver les cheveux tous les deux jours, c’est un début…

Enfin, on peut considérer l’option pratique du shampoing sec. Il ne faut pas en abuser mais ça dépanne bien et ça évite le recours systématique au shampouinage en bonne et due forme.