Peut-on laisser sécher ses cheveux à l’air libre ?

Pendant des années, nous avons cru que le sèche-cheveux abîmait notre belle crinière ! Alors, de temps en temps on opte pour le séchage à l’air libre, pensant bien faire…

Pourtant selon des experts ce serait en fait une très mauvaise idée ! La raison ? Nos cheveux sont en réalité plus fragiles quand ils sont mouillés. Du coup, on se demande bien comment sécher nos cheveux sans les abîmer !

Sèche-cheveux ou air libre, comment choisir ? Suivez-nous, on vous répond !

Laisser ses cheveux sécher à l’air libre : une mauvaise idée ?

Selon les experts, laisser nos cheveux sécher naturellement fragiliserait notre fibre capillaire. Pourquoi ? Un cheveu mouillé est plus exposé aux agressions extérieures comme la pollution. En effet, le sébum a disparu lors de notre shampoing, laissant la fibre capillaire sans protection. 

Par ailleurs, les cheveux peuvent absorber jusqu’à 30 % de son poids en eau, exerçant ainsi une importante pression sur les cuticules. C’est pourquoi garder nos cheveux mouillés trop longtemps favoriserait l’apparition des fourches, des pellicules et augmenterait la perte de cheveux. 

Et pourtant, laisser sa crinière sécher à l’air libre permet d’éviter d’avoir les cheveux électriques, ou encore des longueurs mousseuses ! En plus, c’est un gain de temps, pendant lequel on peut faire autre chose.

Lecture recommandée : Cheveux électriques : 8 solutions pour s’en débarrasser

Vous souhaitez continuer à arborer une chevelure naturelle sans brushing ? Suivez-nous, nous vous expliquons les précautions à prendre pour garder des cheveux en bonne santé !

Quelles précautions à prendre pour sécher ses cheveux naturellement ?

Comme nous l’avons vu, les cheveux humides sont plus fragiles ; il convient donc d’en prendre soin et de suivre ces quelques conseils :

  1. Tout d’abord, essorez bien vos cheveux afin d’enlever l’excédent d’eau ;
  2. À l’aide d’une serviette sèche, tamponnez vos cheveux sans frotter le cuir chevelu ni frictionner les pointes (vous éviterez ainsi les frisottis) ;
  3. Une fois l’excédent d’humidité enlevé, il faut les démêler ! Il est déconseillé de brosser des cheveux mouillés afin d’éviter de les casser. Toutefois, vous pouvez utiliser un peigne à dents larges qui va permettre de les démêler délicatement sans les agresser. Lorsqu’ils seront complètement secs, vous pourrez les brosser pour enlever les nœuds restants ;
  4. Appliquez un soin ! En effet, selon la nature de vos cheveux, il vous permettra d’obtenir la coiffure désirée au séchage et de les nourrir. Par exemple, vous pouvez utiliser un soin sans rinçage à l’huile de lin afin de les hydrater. Ou encore, utilisez un spray au sel de mer pour gagner en volume ;
  5. Dernier conseil : il vaut mieux éviter de se coucher avec les cheveux mouillés. En effet, le frottement de l’oreiller favorise les frisottis et risque de casser vos cheveux. L’astuce est de les protéger avec un foulard ou de dormir sur un oreiller en soie.

Lecture recommandée : Cheveux cassants : que faire pour y remédier ?

Vous l’aurez compris, adopter le séchage des cheveux à l’air libre demande de prendre des précautions pour garder des cheveux en bonne santé ! Et cela vaut également lorsque vous utilisez un sèche-cheveux !

Sèche-cheveux : comment l’utiliser sans abîmer ses cheveux ?

Le sèche-cheveux permettrait donc de protéger nos cheveux, car les écailles se referment plus rapidement. Il optimise la brillance de notre chevelure et donne du volume aux cheveux fins. 

Attention toutefois : l’utilisation du sèche-cheveux déshydrate et peut aussi fragiliser les cheveux. Alors, comment sécher notre crinière sans risque ?

  1. Essorer et démêler délicatement vos cheveux sans les brosser. Utilisez un peigne à dents larges ;
  2. Appliquez un spray thermo-protecteur pour faire barrière à la chaleur ;
  3. Commencez à les sécher à basse température ;
  4. Tenir le sèche-cheveux à environ 15 cm de votre chevelure en prenant soin de ne pas rester trop longtemps sur la même zone ;
  5. Lorsque vos cheveux sont presque secs, utilisez l’air froid pour finaliser le séchage. Vos cheveux seront plus brillants et vous éviterez les frisottis.

Si vous utilisez un fer à lisser ou à boucler, attendez que vos cheveux soient complètement secs !

Verdict : séchage naturel ou au sèche-cheveux ?

Malgré l’étude coréenne qui date de 2011, qui prône l’utilisation du sèche-cheveux, rien ne prouve que sécher ses cheveux naturellement les abîmerait plus. En effet, que vous choisissiez l’une ou l’autre méthode, le principal est de prendre soin de vos cheveux et de les sécher dans les règles de l’art.

Ainsi, en appliquant les bons gestes lors de votre routine capillaire, votre chevelure sera saine et en bonne santé !