Cheveux clairsemés : 5 conseils pour s’en sortir

Avec le temps, ou parfois lors d’une maladie ou d’un choc émotionnel, il arrive qu’on perde des cheveux ou que ceux-ci s’amenuisent. On se retrouve à la fois avec moins de cheveux, et ceux qui restent sont plus fins.

La perte de densité capillaire se traduit par une raie et un cuir chevelu de plus en plus visibles, des tempes et un haut du crâne dégarnis, une queue de cheval moins fournie, et des paquets de cheveux qui restent sur l’oreiller et sur la brosse. 

On aurait tendance à paniquer mais rassurez-vous, les cheveux clairsemés ne sont pas une fatalité et il existe plein de solutions diverses et variées !

1. Se doper aux vitamines

Dans certains cas, une perte de cheveux peut-être due à une carence ou un déséquilibre alimentaire.

Les vitamines et les minéraux jouent un rôle essentiel dans la production de la kératine et du renouvellement du bulbe folliculaire. L’autre point important, c’est les acides aminés souffrés qui sont indispensables, eux, à la synthèse de la kératine. 

Pour faire simple, un déficit en fer, en zinc ou en vitamine B1, B5, B6 et B12 peut entraîner une chute et/ou une fragilité des cheveux. 

La vitamine D, lorsqu’elle fait défaut, peut aussi avoir des conséquences négatives sur la santé capillaire. C’est plus souvent le cas en automne ou en hiver quand nous manquons de lumière pour la synthétiser.

Afin de pallier ces insuffisances, on peut se tourner vers des compléments alimentaires type gélules Luxéol, par exemple. Il faut les prendre sur deux à trois mois pour pérenniser leurs effets.

vitamines et aliments pour lutter contre les cheveux clairsemés

C’est une bonne option car ils vont combiner le dosage exact de tous les nutriments dont on a besoin pour renforcer nos cheveux de l’intérieur, une petite capsule sur-mesure pour la bonne santé capillaire en somme !

Naturellement, décider de regarder de plus près son alimentation et essayer de pallier ses carences en augmentant sa consommation de telle ou telle catégorie d’aliments est aussi une possibilité.

Dans les grandes lignes, on retient qu’on force un peu sur la viande rouge, les légumineuses, les poissons gras, les céréales complètes, les œufs et les légumes verts.

2. Camoufler ses cheveux clairsemés

On ne va pas se mentir : quand on ne peut pas résoudre le problème, le mieux est encore de faire illusion.

Quand on a les cheveux fins et clairsemés, une astuce peut être de réfléchir en terme de couleur : plus on a les cheveux bruns et foncés, plus le cuir chevelu sera visible, par effet de contraste.

Une teinte choisie dans une palette entre le brun moyen et le châtain clair permet ainsi de le rendre moins apparent. On évite, surtout en été, les blonds trop clairs car avec le soleil, la peau du crâne peut rougir et cela se verra immédiatement…

Cheveux crépus clairsemés ou cheveux très fins et clairsemés, il existe une poudre densifiante pour chaque type et coloris de cheveu.

poudre densifiante pour camoufler les cheveux clairsemés

Le principe de cette poudre, c’est de donner de la densité aux cheveux. Le produit est constitué de microfibres de kératine qui enrobent le cheveu et le gonfle artificiellement.

Aussitôt, les zones les plus dégarnies sont dissimulées, on a une impression de plus de volume et de ce fait, d’une chevelure plus fournie.

La poudre (on la trouve aussi en spray) s’applique sur cheveux secs et propres, devant, sur les côtés ou sur le dessus, bref partout où il y en a besoin. Il suffit ensuite de placer ses cheveux comme on le souhaite et le tour est joué.

L’effet dure le temps d’une journée, au fil du temps le volume se rétrécit mais pour éliminer le produit complètement, il faut se laver les cheveux.

Deux choses à savoir : la poudre étant colorée, elle peut donc tacher une taie d’oreiller ou un bonnet, par exemple, et comme le produit se dissout sous l’effet de l’eau, il faut faire attention les jours de pluie…

3. Se tourner vers des soins spécifiques

Si on veut s’attaquer aux causes, il faut un traitement anti-chute bien ciblé en fonction de l’état d’avancement de la calvitie.

Lorsque les cheveux deviennent de plus en plus fins, il existe des produits formulés pour augmenter la densité de ses cheveux et leur épaisseur.

Il s’agit d’un protocole complet comprenant un shampoing, un conditoneur et un soin qui permettent de nettoyer en douceur la chevelure mais aussi de la renforcer et de la densifier.

Ralentir la chute et gagner en volume, grâce à des soins high-tech comme ceux de la marque Nioxin est une bonne solution de fond.

Ça n’agit pas de façon permanente et il faut régulièrement refaire des cures si la perte de cheveux n’est pas ponctuelle mais les résultats sont généralement encourageants.

4. Jouer sur la coupe et la coiffure

Quand on a les cheveux qui deviennent clairsemés, il faut ruser et adapter la longueur et le mouvement de sa chevelure pour cacher les endroits les plus impactés.

On a tendance à vouloir garder le plus de cheveux possible mais clairement les cheveux longs clairsemés, ce n’est pas une bonne idée. Plus ils sont longs, plus cela accentue l’apparence filasse et l’ensemble manque de peps.

Trop courts, ce n’est pas top non plus car ça rend plus visible les zones dégarnies.

L’idéal d’une coupe pour cheveux clairsemés se situe entre du pas trop court et du mi-long, très structuré et avec une frange bien imposante quand c’est possible.

Côté coiffure, on évite à tout prix de ramener ses cheveux en arrière ou de les plaquer. On mise sur le volume et le mouvement. Les cheveux bouclés clairsemés ont un sacré avantage !

Autre astuce : on se rue sur les accessoires ! Un bandeau, un foulard ou une grosse barrette pour se coiffer, c’est sympa et ça camoufle à perfection.

Pour en savoir plus : Coiffures avec bandeau : 14 idées à essayer

5. S’inspirer des solutions naturelles

Cela vaut la peine de regarder du côté des remèdes de grand-mère, il y a toujours un traitement naturel à essayer !

L’huile de ricin, grâce à sa forte teneur en acides gras et en nutriments essentiels, est réputée pour stimuler la repousse des cheveux et fortifier la fibre capillaire.

Très visqueuse, il est nécessaire de la diluer avec une huile végétale afin de rendre l’application plus facile.

huile de ricin pour lutter contre les cheveux clairsemés

Il suffit de quelques gouttes chauffées entre les mains puis on applique sur l’ensemble du cuir chevelu en effectuant un massage circulaire.

Cela a l’avantage de combiner les effets de l’huile de ricin et ceux du massage, excellents pour doper la microcirculation sanguine.

On part de la nuque et on remonte progressivement jusqu’au haut de la tête. En prime, c’est un super anti-stress !

Tout savoir sur cette huile : Huile de ricin pour les cheveux : bienfaits et utilisation