Shampoing solide : pourquoi et comment (bien) l’utiliser ?

Le shampoing solide est idéal pour adopter une routine capillaire zéro déchet. Les avantages d’utiliser un shampoing solide pour se laver les cheveux sont nombreux. Efficace et respectueux du cuir chevelu, il est aussi écologique et économique. Pour autant, il demande un certain temps d’adaptation et doit être appliqué correctement. Nous vous donnons quelques conseils pour bien  utiliser votre shampoing solide étape par étape.

Pourquoi utiliser un shampoing solide pour se laver les cheveux ?

Comme son nom l’indique, ce shampoing possède une texture solide. Il se présente sous la forme d’un pain de savon ou d’un galet. Il s’oppose donc au shampoing classique à la texture liquide et conditionné dans une bouteille plastique.

Destiné au lavage des cheveux, il suffit de frotter le galet sous l’eau pour qu’il mousse. Côté composition, il renferme essentiellement des tensioactifs doux, associés à des ingrédients naturels : huiles végétales, huiles essentielles, poudres de plantes, argiles…

Le shampoing solide fait l’objet de certaines idées reçues : il ne mousse pas bien ou pas du tout, il n’est pas agréable d’utilisation, il n’est pas efficace ou laisse les cheveux poisseux… Pourtant, il présente de nombreux avantages.

D’une part, il permet d’adopter une routine capillaire zéro déchet. De part sa texture, il n’est pas conditionné en flacon mais dans un emballage éco-friendly, recyclable et/ou réutilisable. Ainsi, il est écologique et permet de réduire les déchets plastique dans la salle de bain.

Autre avantage : il est très doux pour les cheveux. Exempt d’ingrédients chimiques et irritants, il élimine les impuretés sans agresser le cuir chevelu. Il est tout aussi efficace qu’un shampoing conventionnel pour nettoyer, réguler le sébum, apporter brillance et douceur à la chevelure. Sachez qu’il se décline aujourd’hui pour tous les besoins et tous les types de cheveux : normaux, secs, gras, sensibles…

Enfin, le shampoing solide est apprécié pour sa longue durée de vie. En effet, un pain dure bien plus longtemps qu’une bouteille de shampoing classique.

Combien de shampoing peut-on faire avec un shampoing solide ?

La durée d’utilisation dépend surtout de votre fréquence de lavage des cheveux. Elle varie aussi en fonction des marques et des conditions de conservation. Ainsi, mieux il sera conservé (au sec, à l’abri de l’humidité), plus il durera longtemps. En moyenne, il se conserve 6 mois après la première utilisation.

Un shampoing solide de 90 g équivaut à environ 40 – 50 shampoings. Cela représente 2 fois plus que la version liquide. Ainsi, même s’il est plus cher à l’achat, il est économique et plus rentable sur le long terme.

Peut-on se laver le corps avec un shampoing solide ?

La plupart des shampoings solides sont uniquement destinés au lavage des cheveux. En effet, ils contiennent des tensioactifs adaptés au pH du cuir chevelu.

Toutefois, il existe des produits 2-en-1 : les shampoings douches solides. Ces derniers peuvent s’utiliser sur l’ensemble du corps et des cheveux.

Comment utiliser son shampoing solide étape par étape ?

Pour qu’il puisse délivrer tous ses bienfaits, le shampoing solide doit être utilisé correctement. À défaut, il risque de ne pas laver correctement les cheveux, de laisser un fini gras ou poisseux. Notre mini tuto vous aidera à bien utiliser votre shampoing solide.

Suivez chacune des étapes ci-dessous :

  1. Commencez par mouiller l’ensemble de votre chevelure. Utilisez de préférence de l’eau chaude ou tiède afin d’ouvrir les écailles ;
  2. Prenez votre galet et faites-le mousser entre vos mains. Utilisez la mousse pour laver vos cheveux, en insistant au niveau des racines. Procédez par mouvements circulaires afin de décoller les impuretés tout en massant votre cuir chevelu ;
  3. Rincez abondamment à l’eau claire. Faites un dernier rinçage à l’eau froide ou au vinaigre de cidre pour plus de brillance.

3 conseils pour bien utiliser un shampoing solide

Se servir d’un shampoing solide est facile, même quand on est habitué à utiliser un shampoing classique. Voici les bons gestes à adopter :

  1. Préférez faire mousser votre shampoing solide entre les mains plutôt que directement sur le cuir chevelu. En effet, en le frottant sur la tête, vous déposez trop de matière. Cela provoque une sensation de cheveux lourds voire poisseux après le shampoing ;
  2. N’hésitez pas à rincer généreusement pour éliminer tous les résidus. Un mauvais rinçage peut être la cause de cheveux poisseux ;
  3. Faites sécher votre shampoing solide sur un porte-savon après chaque utilisation. Rangez-le ensuite dans une boîte ou une pochette à savon.

S’il y a de bons gestes à adopter, il existe également des erreurs à éviter comme :

  • Renoncer trop vite au shampoing solide : passer d’un shampoing classique à un shampoing solide nécessite une transition capillaire. Lors des premiers lavages, les cheveux peuvent devenir lourds, gras ou poisseux. Mais ne renoncez pas pour autant : cela est tout à fait normal ! En effet, il faut un certain temps pour s’habituer au shampoing solide. Les premiers résultats apparaîtront au bout de quelques jours ou semaines ;
  • Ne pas finir son shampoing solide jusqu’au bout : comme pour un savon, il peut se casser en petits morceaux. Ne les jetez pas ! Pour l’utiliser jusqu’à la fin et éviter de gaspiller, glissez les bouts restants dans un filet à savon. Faites mousser et utilisez comme d’habitude.