Peut-on faire une coloration après une décoloration ?

La décoloration est une technique qui permet d’éclaircir les cheveux. Ce procédé n’est pas anodin puisqu’il vise à retirer les pigments naturels de la fibre capillaire !

Mais si l’on veut changer de look, cette étape est alors indispensable. Surtout si l’on opte pour des tons plus clairs ou bien pour se débarrasser d’une coloration dont on s’est lassée !

Mais que se passe-t-il après avoir décoloré nos cheveux ?

Doit-on attendre pour appliquer une nouvelle couleur ? Quelle couleur choisir ? Comment décolorer des cheveux colorés ?

Tant de questions à se poser afin d’éviter une catastrophe capillaire ! Mais rassurez-vous, on vous donne les réponses !

Combien de temps attendre entre une décoloration et une coloration ?

Reprenons les bases de la décoloration avant de rentrer dans le vif du sujet !

Cette technique utilise le peroxyde d’hydrogène. Il pénètre à l’intérieur de la fibre capillaire et éclaircit la couleur naturelle de vos cheveux.  

Il est en effet possible d’éclaircir vos cheveux jusqu’à 8 voire 10 tons en dessous.

Mais attention, ce procédé est très agressif. Réfléchissez à deux fois avant de passer du noir au blond !

Aussi les décolorations au-delà de 7 tons en dessous de votre couleur sont à réaliser chez un professionnel. 

Ainsi lors d’une décoloration, vos cheveux peuvent devenir rouge, orange, jaune ou bien blanc. Tout dépend de votre couleur naturelle et du temps de pose du produit.

C’est pourquoi une coloration est indispensable afin de retrouver une couleur avec de beaux reflets et brillants.

Toutefois, vous ne pouvez pas appliquer n’importe quelle couleur juste après la décoloration. Vous risquez de vous retrouver avec des reflets indésirables !

On vous explique tout de suite pourquoi tout est une question de colorimétrie…

Quelle coloration faire après une décoloration ?

Après la décoloration, l’application de la couleur doit être réalisée avec précaution. En effet, cette technique rend les cheveux poreux. De plus, ils seront de couleur orange, jaune ou blanc selon le degré voulu. 

Lecture recommandée : Comment connaître la porosité de ses cheveux et les soins à apporter ?

Il faut donc être prudent avant de réaliser sa nouvelle coloration. Elle doit être choisie en fonction de la couleur de la base décolorée. Sinon, vous risquez de voir apparaître des reflets, verts, bleus, rouges ou encore jaunes ! 

Afin d’éviter ces inconvénients, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Choisir une couleur semi-permanente qui s’adapte à la base décolorée : par exemple, une base orange convient pour du rouge, du châtain ou du blond foncé. Tandis qu’une base jaune est idéale pour un blond clair. Si en revanche vous souhaitez des couleurs pastel ou encore du gris, votre base doit être blanche pour être la plus neutre possible.
  • Appliquer une pré coloration : Cette technique permet d’ajouter des pigments artificiels avant de poser la coloration. Le but est de fixer la nouvelle couleur et d’uniformiser la base afin d’éviter l’apparition des reflets. 
  • Réalisez une patine : la patine qui est une coloration semi-permanente permet d’éliminer les reflets jaunes et orange.

Lecture recommandée : Combien de temps dure une patine pour les cheveux ?

Il est conseillé d’appliquer des shampoings ou soins spéciaux pour cheveux colorés afin de prévenir ou neutraliser les reflets indésirables.

 Afin de vous aider, faisons un petit rappel de colorimétrie :

  • Reflet roux ou orange, voire jaune foncé : utilisez un shampoing bleu ou un soin pigmenté bleu ;
  • Reflet jaune : appliquez des soins dans les tons violets ;
  • Reflets verts : utilisez un soin ou un shampoing pigmenté rouge.

Vous l’aurez compris, le choix de la couleur vous appartient. À condition de respecter la colorimétrie et de maitriser la technique de décoloration.

Et l’inverse ? Peut-on faire une décoloration après une coloration ?

Il est possible de réaliser une décoloration après une coloration, mais la méthode est différente. En effet, elle se réalise en deux étapes :

  1. Le gommage élimine au préalable la surcharge de couleur,
  2. Le démaquillage permet d’enlever les pigments artificiels de la coloration et d’obtenir l’éclaircissement du cheveu. Le produit ne doit pas être appliqué sur les racines. De plus, le temps de pause varie de 15 à 60 min selon le fond d’éclaircissement souhaité.

Par la suite, il est tout à fait possible d’appliquer une nouvelle couleur. Mais la aussi attention au mélange des couleurs !

Comme nous l’avons vu, vous ne pouvez pas appliquer n’importe quelle couleur sur n’importe quelle base ! Par ailleurs, vos cheveux étant plus poreux, il se peut que la couleur dégorge plus vite et devienne terne.

En conclusion, soyez prudent et prudente avant de vous lancer dans une décoloration ! 

Malgré la multitude de tutos présents sur le web, si vous ne maitrisez pas cette technique cela peut vite tourner à la catastrophe capillaire.

C’est pourquoi il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel lorsque vous souhaitez éclaircir vos cheveux.