Peut-on faire 2 décolorations le même jour ?

Se décolorer les cheveux est un gros risque capillaire.

Avant toute décoloration, vous devez savoir qu’une décoloration dépigmente les cheveux de manière définitive, c’est-à-dire qu’il vous faudra attendre leur repousse pour retrouver leur couleur initiale. Il vous faut donc être certaines avant de décolorer vos cheveux.

Et deuxième conseil : ne les décolorez jamais vous-mêmes avec des produits trouvés en supermarché sous peine d’avoir un résultat décevant et de les fragiliser plus que de besoin.

Vous êtes décidées et avez même fait une première décoloration. Cependant, le résultat n’est pas au rendez-vous et vous souhaitez faire une deuxième décoloration.

Pas si vite ! Les produits décolorants sont très chimiques et absolument pas neutres pour votre fibre capillaire. Quelques règles s’imposent donc avant d’avoir la couleur rêvée. Patience. Et en attendant, lisez nos conseils pour deux décolorations réussies.

Peut-on faire une autre décoloration juste après une décoloration ?

La réponse est catégorique : ne faites surtout pas une autre décoloration juste après une décoloration. Et même si vous n’obtenez pas la couleur escomptée après la première… D’autant que ce sera sans doute le cas, car le cheveu peut prendre du temps à se décolorer complètement.

En effet, plus votre couleur de base est foncée, plus il vous faudra faire de décolorations.

Vos cheveux nécessiteront souvent une deuxième, voire une troisième décoloration pour passer d’un brun à un blond polaire. Car après la première décoloration, vos cheveux risquent d’être orange…

Rassurez-vous, c’est normal et surtout, ne craquez pas en refaisant une décoloration. Même si la tentation est grande !

Lecture recommandée : Décoloration ratée, qui vire au jaune/orange : que faire ?

Si vraiment vous ne supportez pas cette couleur orangée ou jaunâtre, faites une coloration intermédiaire en attendant.

Moins agressive pour le cheveu, elle vous donnera satisfaction et vous fera patienter avant de refaire une nouvelle décoloration. En plus, elle donnera brillance et reflets à vos cheveux.

Après combien de temps peut-on refaire une décoloration ?

Il est recommandé d’attendre au moins 15 jours, idéalement même un mois, entre deux décolorations. En fait, plus vous éclaircissez vos cheveux, plus il faut laisser passer de temps entre chaque décoloration car ils se fragilisent à chaque fois.

Et parfois, plus de temps est nécessaire car une règle de base prévaut : ne jamais décolorer des cheveux abîmés, à savoir cassants, très secs, ou encore élastiques.

Au contraire, avant de pouvoir les décolorer à nouveau, chouchoutez-les. Nourrissez-les, faites des soins, des bains d’huiles…

Ne les re-décolorez qu’une fois qu’ils auront retrouvé une bonne santé. Et si vous n’êtes pas sûres de leur état, n’hésitez pas à demander un diagnostic à votre coiffeur.

Lecture recommandée : Quel est le prix d’une décoloration chez le coiffeur (et à domicile) ?

2 ou 3 décolorations de suite : quels risques ?

Si vous ne respectez pas le délai minimal entre deux décolorations, le risque est que vous perdiez purement et simplement vos cheveux qui cassent à force d’être brûlés chimiquement.

Et là, on ne vous dit pas l’angoisse : vous aurez peut-être les cheveux parfaitement décolorés… tant est qu’il vous en reste sur la tête !

Vous n’y croyez pas ? Pourtant, nombreux sont les témoignages sur Internet de femmes qui ont perdu jusqu’à 80 % de leur chevelure en enchaînant trop rapidement les décolorations ou en en faisant simplement trop.

Lecture recommandée : Cheveux brûlés/cramés : que faire pour les sauver ?

Après avoir enchaîné 2 ou 3 décolorations d’affilée, en ayant bien évidemment attendu le temps nécessaire entre chacune, ne laissez pas tomber vos cheveux.

Au contraire, ils auront besoin de beaucoup d’attention et de soins nutritifs ! Car vos cheveux seront abîmés et fragiles à force des traitements chimiques imposés. Vous devez donc reconstruire votre fibre capillaire.

Par ailleurs, évitez à tout prix les chaleurs excessives du sèche-cheveux et du fer à lisser ainsi que tout autres traitements susceptibles de rendre vos cheveux encore plus secs et de les fragiliser davantage.

Niveau repousse, les décolorations excessives peuvent limiter la pousse normale des cheveux, d’autant plus si vous les décolorez dès la racine.

Rappelons encore qu’une décoloration est tout de même une brûlure chimique du cheveu. Faire des décolorations au niveau des racines peut en ralentir la pousse.

Par ailleurs, vous pouvez totalement décolorer vos cheveux et conserver vos racines à votre couleur naturelle de manière à laisser repousser vos cheveux en toute quiétude après vos décolorations.

Vous pouvez également vous aider de compléments alimentaires ou d’huile végétale de ricin et couper vos pointes régulièrement pour accélérer la repousse.

Enchaîner les décolorations n’est donc pas sans risques et il faut surtout être patient entre chacune.

Mais si vous suivez tous ces conseils et adoptez une bonne routine capillaire, vos cheveux redeviendront (presque) normaux au bout de deux mois. Et à vous le look platine !